Après SANTEXPO 2024, retour sur les tendances

Concevoir le bâtiment hospitalier de demain

 

Le 22 mai dernier, l’équipe d’OMNIA était présente sur le salon Santexpo 2024. Retour sur les échanges entre les différents acteurs de la santé et les tendances observées, avec Emilienne Poutot, Responsable du développement OMNIA, Nermine Messeh, Cheffe de projets équipements hospitaliers et Manuel Le Saux, Chef de projets AMO BIM santé.

Le salon Santexpo réunit chaque année tous les acteurs du secteur de la santé, notamment les soignants, les maîtres d’ouvrage, les assistants à maîtrise d’ouvrage, les architectes et les ingénieurs. Dans ses allées, le renouvellement global du modèle, qui connaît une crise importante, est au cœur des échanges. OMNIA aborde cette problématique sous le prisme du bâtiment numérique et du conseil en équipements hospitaliers.

Emilienne Poutot revient sur ces échanges. « Nous avons notamment pu rencontrer plusieurs architectes, au sein du village qui leur est consacré. Il y a une forte volonté d’inclure dans ce salon les problématiques inhérentes au bâtiment, la restructuration comme la construction neuve d’hôpitaux et bâtiments de soin en général. La question de l’intégration, en amont, des notions de parcours patients et soignants est prégnante. L’hôpital est un lieu de soin ; il faut le penser de manière globale, en réhumanisant le soin, en incluant la démarche environnementale et en repensant les usages. 

Au sein d’OMNIA, et en collaboration avec A2MO, nous constatons qu’il y a dans notre métier du bâtiment une évolution dans la construction, notamment, de structures de soin plus petites et de proximité. L’intégration dans ces nouveaux projets de compétences numériques, inhérentes au BIM en particulier, va encourager la réflexion dominante autour du parcours patient. »

Placer le parcours patient au cœur de la réflexion

Pour Nermine Messeh, « le changement de paradigme implique de prendre le parcours patient comme point d’entrée de l’hôpital numérique. De la gestion des flux hospitaliers (restauration, linge, médicaments, etc.) aux rendez-vous avec les soignants, le patient doit être au cœur de la réflexion bâtimentaire. Aujourd’hui, les bâtiments sont conçus pour soigner des pathologies, mais demain nous devons concevoir des bâtiments destinés à soigner des personnes atteintes de pathologies. L’amorce est là, il faut maintenant déployer cette idée. »

Développer l’hôpital numérique

Selon Emilienne Poutot, « En France, nous sommes à l’aube d’une nouvelle approche, qui implique de penser et comprendre les usages hospitaliers très en amont. En comparaison avec certains modèles scandinaves, nous avons encore peu de maturité sur le sujet. L’hôpital numérique, grâce aux informations qu’il concentre, accompagne une architecture d’usages, qui permet de personnaliser les parcours. Le BIM est une base essentielle pour atteindre cet objectif. Il permet d’implémenter dans la construction d’un bâtiment des données froides, comme les métrés ou les typologies de matériaux ; avec l’hôpital numérique, nous allons pouvoir intégrer et manager des données dynamiques, comme le taux d’occupation des chambres, la visualisation des parcours soignants et patients, le suivi dans l’espace des équipements hospitaliers. »

Penser l’hôpital de demain

Les questions d’énergie et de durabilité, le bilan carbone des bâtiments notamment, sont également des clés de voûte pour penser les infrastructures santé d’aujourd’hui et de demain.  Manuel Le Saux complète : « Actuellement, le modèle français cherche à réparer des bâtiments qui fonctionnent mal, mais ne se projette pas dans l’avenir. Il faut se demander ce vers quoi on veut tendre à terme, il faut penser plus loin. » 

Notre modèle de santé doit évoluer et aller vers une médecine plus préventive que curative. Le bâtiment doit donc suivre cette évolution pour tenir sa promesse de mettre le patient au cœur du système. Pour cela, sa maintenance se doit d’être plus préventive, voire prédictive, que curative. Les compétences d’OMNIA, notamment le BIM et le Conseil en Equipements hospitaliers, permettent cette conception « préventive ». Le BIM pourrait être appréhendé comme la première étape vers l’hôpital numérique, en articulant les parcours patients, soignants et visiteurs.

Chez OMNIA, nous avons les ressources pour accompagner ces réflexions, notamment via nos pôles Fluides, Environnement et Energétique, BIM et Conseil en équipements hospitaliers.

Découvrez aussi

BIM World Paris : retour par OMNIA Numérique sur les temps forts de cette édition 2024 !

Jumeau Numérique, un outil innovant pour optimiser sa gestion immobilière

BIM World 2023 : retour sur notre participation

Envie d'en savoir plus ?
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.